Ouvrages généraux sur le futur dans les langues

Une sélection très incomplète pour entrer dans le sujet

de Brabanter Philippe, Kissine Mikhaïl et Sharifzadeh Saghie, 2014 : Future Times, Future Tenses, Oxford, Oxford University Press.

Bybee Joan, Pagliuca William, Perkins Revere, 1991 : « Back to the Future », dans E. C. Traugott et B. Heine (dir.), Approaches to grammaticalization, Amsterdam, Philadelphia, Benjamins Publishing Company, p. 17-58.

Bybee Joan, Perkins Revere, Pagliuca William, 1994 : The Evolution of grammar. Tense, Aspect and Modality in the languages of the world, Chicago, London, University of Chicago Press. [ch. 7]

Bybee Joan, Fleischman Suzanne, 1995 : Modality in Grammar and Discourse, Amsterdam, Philadelphia, John Benjamins.

Comrie Bernard, 1989 : « On identifying future tenses », dans W. Abraham et T. Janssen (dir.), Tempus, Aspekt, Modus, Tübingen, Max Niemeyer Verlag.

—           1993 : Tense, Cambridge, New York, Cambridge University Press [p. 43-48, sur la notion de futur]

Confais Jean-Paul, 1995 : (1re éd. 1990) Temps, mode, aspect ; les approches des morphèmes verbaux et leurs problèmes à l’exemple du français et de l’allemand, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail. [p.372-423, pour une approche qui ne sépare pas le temps du mode]

Creissels Denis, 2006 : Syntaxe générale, une approche typologique, Paris, Hermès.

Dahl Östen, 2000 : « The grammar of future time reference in European languages », dans Östen Dahl (dir.), Tense and Aspect in the Languages of Europe, Berlin, New York, Mouton de Gruyter, p. 309-328 [perspective typologique]

Faits de Langue, 2009 : « Le futur », n. 33.

Fleischmann S., 1982 : The Future in thought and language. Diachronic evidence from Romance, Cambridge, Cambridge University Press.

Givón Talmy, 1984 : Syntax, A functional-typological introduction I, Amsterdam, Philadelphia, John Benjamins. [ch.8]

Gosselin Laurent, 1996 : Sémantique de la temporalité en français : un modèle calculatoire du temps et de l’aspect, Louvain-la-Neuve, Duculot [p. 193-221]

Guillaume Gustave, 1965 : Temps et verbe. Théorie des aspects, des modes et des temps, Paris, Champion [ch.4]

Kuryłowicz Jerzy, 1964 : The inflectional Categories of Indo-Europeans, Heidelberg, Carl Winter.

—           1965 : « The Evolution of Grammatical Categories », Diogenes 51, p. 55-71 = 1975, Esquisses linguistiques II, München, Wilhelm Fink Verlag, p. 38-54. [sur les liens fut/présent]

—           1977 : Problèmes de linguistique indo-européenne, Wrocław. [p. 89 sqq sur les affinités fut/subj]

Martin Robert, 1981 : « Le futur linguistique : temps linéaire ou temps ramifié (à propos du futur et du conditionnel français) », Langages 64, décembre, « Le temps grammatical », p. 81-92. [sur tps/mode]

—           1987, Langage et croyance. Les univers de croyance dans la théorie sémantique, Bruxelles, P. Mardaga.

—           1992 (1re éd. 1983) : Pour une logique du sens, Paris, PUF. [ch. 3]

Mellet Sylvie, Joffre Marie-Dominique et Serbat Guy, 1994 : Grammaire fondamentale du latin : le signifié du verbe, Louvain, Paris, Peeters. [ch.7 subj. ; ch.9 imp. dont imp. fut.]

Palmer L. R., 1986 : Mood and Modality, Cambridge, Cambridge University Press. [p. 96 sqq sur la modalité déontique, p. 209 sqq. sur le rapport modalité/temps]

Searle John R., 1969 : Speech Acts, Cambridge, Cambridge Un. Press.

—           1979 : Expression and Meaning, Cambridge, Cambridge Un. Press.

Ultan Russell, 1978 : « The Nature of Future Tenses », dans J. Greenberg (dir.), Universals of Human Language, III : Word Structure, Stanford, Stanford Un. Press, p. 83‑123. [perspective typologique]

Vetters Carl et Skibinska Elzbieta, 1998 : « Le futur, une question de temps ou de mode ? Remarques générales et analyse du “présent-futur” perfectif polonais », dans Andrée Borillo, Carl Vetters et Marcel Vuillaume (dir.), Regards sur l’aspect, Amsterdam, Atlanta, Rodopi, p. 247-266.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.